10 ans de Bals | 2003-2013

Le Bal Quebecois de La 2e Porte a Gauche | Photo : Marc-André Labelle

Le Bal Quebecois de La 2e Porte a Gauche | Photo : Marc-André Labelle

Alors que La 2e Porte à Gauche fête son 10ème anniversaire, le Bal Moderne honore sa 30ème édition québécoise.

Fort de son succès en Europe, le Bal Moderne est un concept créé en 1993 par le français Michel Reilhac qui souhaitait amener un large public à la rencontre de la danse contemporaine. À l’automne 2004, La 2e Porte à Gauche a reçu son autorisation pour produire le Bal Moderne au Québec.

Le Bal Moderne est une invitation lancée au spectateur afin de vivre l’expérience de la danse en faisant l’apprentissage de trois chorégraphies conçues par des chorégraphes contemporains. Chaque danse s’apprend en 20 minutes dans une ambiance agréable et festive, totalement à l’opposé d’un cours de danse conventionnel.

Ce concept participatif met l’accent sur la rencontre « amicale » entre le public et le chorégraphe qui transmet directement sa chorégraphie et sa passion de la danse. Au-delà de la contagion du mouvement, il s’agit de donner au public le goût d’aller au théâtre voir des spectacles de danse. Une cinquantaine de chorégraphes ont joué le jeu depuis 10 ans de nous concocter des chorégraphies spécialement conçues pour le public dont Marie Chouinard, Louise Bedard, Hélène Langevin, Estelle Clareton, Marc Boivin, Sylvain Emard, Catherine Tardif, les soeurs Schmutt, Andrew Turner, Katie Ward, Genevieve Gagne et Emily Honneger, Emmalie Ruest, Raphaëlle Perreault, Milan Gervais ou encore Atypique – le collectif…

Ainsi, contrairement à un spectacle en salle qui se reproduit tel quel dans chaque salle, le Bal moderne s’adapte à chaque contexte de présentation et à chaque public : qu’il s’agisse de la Fête nationale, d’une fête de quartier ou encore d’un lancement de saison, qu’il s’adresse à un large public, ou à un public familial, à du jeune public ou encore à des amateurs de danse.

Le Bal moderne se réfléchit ainsi en amont avec la complicité des diffuseurs qui l’adaptent en fonction de leur public. C’est pour nous un rapport privilégié avec le diffuseur qui s’implique comme complice artistique !

Le Bal sur la Place des Festivals - Journées de la Culture, septembre 2009

Le Bal sur la Place des Festivals – Journées de la Culture, septembre 2009

À La 2e Porte à Gauche, nous croyons que c’est sur des territoires souvent reculés ou qui pourraient paraître, à prime abord, réfractaires à la danse contemporaine, que se réalise le mieux son pouvoir de médiation et d’initiation.

On aura tout vu : une mascotte qui danse sous l’admiration d’une marmaille d’enfants, des dames qui rient aux éclats de voir leur mari danser pour la première fois, ou encore des élus d’arrondissement qui se déhanchent sans complexes.

Extrait du discours prononcé par Rachel Billet
le 26 septembre 2013 dans le cadre des 30 ans du programme du CAM en tournée.

Lire aussi : Regards sur la danse par Rachel Billet (juillet 2010)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s